Retour à la liste

Chateau de Valençay

Valençay doit probablement l’origine de son nom au domaine d’un gallo-romain nommé Valens.
C’est entre le IIIème et le Vème siècle qu’une villa fit son apparition sur ce site, et à la fin du Xème siècle, un important donjon y fut érigé.
Le premier château féodal fut construit en 1220 avec Bertrand Gauthier, Seigneur de Valençay.
En 1451, la seigneurie de Valençay passa dans les mains de la famille d'Estampes.
C'est vers 1540 que Jacques Ier d’Estampes décida de faire raser la première construction pour commencer celle du château actuel. À la mort de ce dernier, la façade Nord, le pavillon d’entrée ainsi que les tours d’angle, de purs chefs-d’œuvre de la Renaissance, sont les seuls éléments terminés du château.
Dominique d’Estampes poursuivit les travaux au XVIIème siècle avec l’édification des ailes Est et Ouest qu’il fit relier par un mur à arcades aujourd’hui disparu.
En 1767, Charles Legendre de Villemorien, Fermier Général du Roi, acquit la terre de Valençay et fit restaurer le château. Il fit édifier la tour Sud-ouest qui domine la vallée du Nahon.
Le fils de ce dernier, le Comte de Luçay-le-Mâle, céda le domaine en 1803 à Charles-Maurice de Talleyrand-Périgord, qui ne faisait qu'obéir aux ordres de l'Empereur.
De 1808 à 1814, le château fut assigné comme résidence des princes d’Espagne en exil par Napoléon. Talleyrand reçut ses hôtes dignement faisant de Valençay une véritable prison dorée.
A la mort de celui-ci, le château devient la propriété de son neveu Napoléon-Louis Talleyrand-Périgord, Duc de Valençay et de Sagan, Prince de Chalais. A sa mort, la succession fut difficile, les collections mobilières furent dispersées et le château mis en adjudication avec ses terres en 1901.
Durant la seconde guerre mondiale, Boson de Talleyrand Périgord, Duc de Valençay, obtint un statut de neutralité grâce à son titre allemand de Prince de Sagan, de ce fait le château abrita des trésors nationaux (dont certaines œuvres du Louvre) afin de les préserver des Allemands.
Après la mort du Duc de Valençay, Monsieur Jean Morel, beau-fils du Duc et légataire universel, céda le château et son parc en 1976 à l’Association Départementale de Gestion du Château de Valençay qui se composait du Conseil Général de l'Indre, de la Ville de Valençay, de la Caisse du Crédit Agricole de l'Indre et de la Caisse de Réassurance Agricole de l'Indre. La conservation était alors assurée par Monsieur François Bonneau, puis par l'entreprise Culturespaces en 1996.
En 2004, l'Association changea de statut pour celui de Syndicat : le Syndicat Mixte du Château de Valençay, qui se compose du Conseil Départemental de l'Indre et de la Ville de Valençay.
Le Château obtint différentes distinctions ; En 1992 il est inscrit au registre des monuments historiques, Le guide Michelin lui attribue trois étoiles dans la catégorie destinations touristiques ; De même, ce dernier a inscrit la Ville de Valençay au guide des plus beaux détours de France.
Malgré sa situation excentrée, le Château de Valençay a toujours été assimilé aux Châteaux de la Loire. En effet, son style Renaissance et son architecture qui rappellent le château de Chambord en font un monument incontournable de notre région.

Château 7.tif
Retour à la liste