Retour à la liste

Eglise Saint-Martin

 A l'origine, l'église paroissiale Saint-Martin était située à l'emplacement approximatif de la Halle au Blé actuelle.
Parallèlement et à partir du XIème siècle s'est développé un autre sanctuaire avec sa propre église : le Prieuré Bénédictin Notre-Dame.
Durant la guerre de Cent Ans le monastère et son lieu de culte furent incendiés et dans la seconde moitié du XVème siècle, les moines entreprirent la reconstruction des bâtiments détériorés.
Les deux sanctuaires subirent d'importants dommages lors de la Révolution. C'est pourquoi, l'église du Prieuré, jugée en meilleur état, fut rendue au culte du Concordat.
En 1813 l'ancien chœur de l'église du Prieuré, qui constitue l'abside actuelle, fut restauré aux frais des Princes d'Espagne, en reconnaissance de la guérison de leur mère, l'ex-reine Maria-Luisa, alors qu'ils étaient prisonniers au château de Valençay.
Les travaux de restauration de l'église reprirent vers 1834 sous l'instigation de Talleyrand et de sa nièce Dorothée de Dino qui firent élever un clocher inspiré de celui de l'église Saint-Martin de Vevey en Suisse.
La Duchesse de Dino commanda une grande verrière en remplacement des vitraux du XVème et XVIème siècle, représentant en haut Sainte Dorothée et en bas les armoiries des Talleyrand-Périgord et des Princes de Courlande avec leurs devises respectives : Re Que Diou (Rien que Dieu) et Spero Lucem (J'espère la lumière).
Pendant cette restauration, les ouvriers retrouvèrent deux cercueils dont un contenant les ossements de Louis d'Estampes, châtelain de Valençay au XVème siècle.
En 1862, l'édifice subit des transformations avec le raccordement de la nef sur le chœur.
Le Bourg de l'Eglise s'est développé et est devenu très actif depuis l'apparition du monastère au XIème siècle.
À l'heure actuelle, l'église Saint-Martin, qui donne le ton à ce quartier, reste l'âme de cette petite agglomération valencéenne.

Eglise 1.jpg
Retour à la liste