Menu
banniere

Gare

Retour à la carte
IMG_0910.JPG

 

Construite en 1901, son architecture en pierre de tuffeau est nettement influencée par le style du château.

C'est le Duc de Valençay qui fit don du terrain et se chargea à ses frais de sa construction.

La ligne fut inaugurée en 1902, après que le Duc eut exigé que Valençay soit tête de ligne auprès de la compagnie de chemin de fer Paris-Orléans.

La gare fut inaugurée en 1903, ainsi que la ligne du Blanc à Argent, en abrégé B-A et du tramway de Châteauroux à Valençay.

Petite ligne à voie métrique, le B-A desservait une quarantaine de villes et villages.
En 1910, avec une vitesse moyenne de quinze kilomètres à l'heure, il fallait au bas mot quatorze heures aux voyageurs pour parcourir la ligne de bout en bout.

La même année, la gare de Valençay fut dotée d'une halle à marchandises de type plus classique, indépendante du bâtiment voyageur, ainsi que d'un quai découvert de deux parties travées portées plus tard à quatre.

Pendant la guerre 1914-1918, les locomotives à vapeur du B-A furent mises à contribution pour le transport de matériel, mais les inconvénients propres à la voie étroite (capacité réduite des convois, transbordement obligatoire des marchandises) amenèrent les pouvoirs publics à demander la mise à voie normale d'une partie de la ligne, mais en 1928, cette opération sera définitivement refusée à cause de son coût trop élevé.

Au cours de la guerre 1939-1945, la ligne de démarcation perturba l'exploitation du réseau.
De la fin de la guerre à 1953, la ligne du B-A dut faire face à la renaissance de la concurrence routière. Après l'utilisation de locomotives diesels-électriques, elle bénéficia de la mise en service d'autorails tout neufs.
Les années suivantes, la ligne, déjà fermée sur certaines sections, sera menacée d'abandon.
Actuellement, le trafic de voyageurs est maintenu avec la ligne touristique durant l'été et le transport des collégiens, depuis Romorantin-Lanthenay jusqu'à Luçay-le-Mâle via Valençay, durant toute l'année scolaire.
C'est en 1993 que le bâtiment voyageurs et une partie des annexes de la gare furent inscrits au registre des monuments historiques.

Retour à la carte