Retour à la liste

Filature

 

La filature est située sur la rivière du Nahon, au pied des vignes du château.

Elle a été fondée au XVIIIème siècle par Charles Legendre de Villemorien, Comte de Luçay, fermier général du Roi et Préfet du Palais de l'Empereur, pour en faire une filature de laine qui deviendra finalement une filature de coton, pour répondre aux besoins du Pays.

Une roue hydraulique actionnée par les eaux de la rivière servait initialement à acheminer celles-ci jusqu'au château. Elle servit ensuite de moteur principal à la filature de coton qui employait vingt-cinq habitants du pays et une cinquantaine d'autres, dont des enfants abandonnés qui pouvaient travailler de 15 à 16 heures par jour.

La fabrique produisait des bas, des pantalons et des bonnets de coton. Elle rivalisait par sa qualité avec les plus grandes bonneteries étrangères, tandis que la tissanderie fabriquait des basins, des mousselines, des mousselinettes, des velours, des draps, des toiles de coton, des cotonnades et des siamoises.

Comprenant cinq étages à l'origine, elle comportait à son apogée une soixantaine de métiers à filer et à tisser.

Suite à un incendie au début du XIXème siècle elle n'a gardé que trois étages.

En 1822, le Duc de Valençay, propriétaire de la filature de laine, mit en service une machine à vapeur à haute pression avec condenseur et balancier, destinée aux mouvements des cordes et des broches. 
Une centaine d'ouvrières travaillaient à la filature jusqu'en 1830.
Bien que n'étant plus à la pointe du progrès technique, l'atelier confectionnait encore des bas, des jupons et des gilets de coton dans les années 1840.
L'usine de la filature fut touchée par le chômage en 1858 car la bonneterie et la filature avait beaucoup perdu de leur importance.
La création d'un établissement employant une centaine de personnes et autant de machines à coudre en 1860 sonna le glas de la filature.
Réhabilitée dans la seconde moitié du XXème siècle, elle servit ponctuellement de lieu d'exposition à côté du Relais du Moulin.

Filature.jpg
Retour à la liste